IN THE HOUSE ~ Question ~ Liberals backtracking on their promises on transparency and ethics

You can watch the video here: https://youtu.be/pRVlg0bncbM

M. Peter Julian (New Westminster—Burnaby, NPD): Monsieur le Président, nous venons d'apprendre que les hauts fonctionnaires de l'Agence du revenu du Canada ont profité de soupers spéciaux: cocktails, poutines au canard confit, filet mignon sauce merlot, servis au très sélect Rideau club. Tout cela se fait sur le bras de firmes de comptables, comme KPMG, que l'Agence est censée surveiller.

Comment les Canadiens peuvent-ils avoir confiance dans les pouvoirs d'enquête de l'Agence quand ses inspecteurs se font payer la traite par ceux qu'ils sont censés surveiller?

L’hon. Diane Lebouthillier (ministre du Revenu national, Lib.): Monsieur le Président, je tiens à rappeler aux Canadiens que notre gouvernement est celui de la transparence et de l'ouverture. En ce qui a trait aux faits allégués par mon collègue, je serai très claire. L'événement était organisé par les Comptables professionnels agréés du Canada, qui sont un ordre professionnel. La plupart de nos employés, qui travaillent en comptabilité et en vérification, font partie de cet ordre professionnel.

Mr. Peter Julian (New Westminster—Burnaby, NDP): Mr. Speaker, I think Liberal ministers need a remedial course in what “conflict of interest� really means.

The Minister of Justice was caught raising funds at a private law firm. Now, senior CRA officials are at private parties, hosted by people they are supposedly investigating, while KPMG negotiates sweetheart deals to get millionaire clients off the hook.

It does not take a quantum computer to see this does not add up to any accountability or transparency, at all.

Would the minister reopen the sweetheart deals and launch and investigation into this apparent conflict of interest?

L’hon. Diane Lebouthillier (ministre du Revenu national, Lib.): Monsieur le Président, le Canada est un intervenant avec lequel l'Agence a collaboré au Canada auparavant. L'Agence continuera de travailler en concert avec tous les intervenants, dont le CPA. L'Agence rencontre ses partenaires pour faire valoir ses activités, ses intérêts, promouvoir l'observation et les lois fiscales.

Les fonctionnaires qui étaient chargés du dossier de KPMG, et qui ont formulé des recommandations sur ce dossier, n'ont pas pris part aux réceptions organisées en 2014 et en 2015 par CPA Canada.

Share this page

Constituent Resources
Attend an Event

Sign up for updates