En février, le NPD a présenté le projet de loi C 213 - la Loi sur l'assurance-médicaments du Canada. Il s’agissait d’une nouvelle législation fédérale novatrice, inspirée des principes de la Loi canadienne sur la santé, qui visait à établir un régime d'assurance-médicaments universel, à payeur unique, complet et public, qui aurait permis de fournir de meilleurs soins de santé à  de millions de Canadiens.nes. Malheureusement, la plupart des députés.es libéraux et conservateurs ont voté contre ce projet de loi.

Il n’y a aucun doute que ce vote a des effets dévastateurs sur les espoirs de millions de Canadiens.nes. À l’heure actuelle, de nombreuses personnes et des familles   font chaque jour des choix impossibles, car ils ne peuvent toujours pas se permettre de prendre les médicaments dont ils ont besoin faute de l’absence d’une couverture d’assurance.

En votant contre ce projet de loi qui aurait permis d’ouvrir la voie à la création d’un régime canadien d’assurance médicaments, la majorité des députés.es ont donc rejeter :

1. l'inclusion d'un régime public et universel d'assurance-médicaments dans la Loi canadienne sur la santé;

2. les recommandations claires formulées dans le rapport du Dr Hoskins pour établir, avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, un régime universel et public d'assurance-médicaments;

3. La promesse électorale en 2019 du Parti libéral du Canada de mettre en place un régime universel d'assurance-médicaments.

Le Canada est à la traîne, étant le seul pays à revenu élevé qui dispose d'un système de soins de santé universel, mais qui n'inclut pas la couverture universelle des médicaments sur ordonnance. L'absence de couverture fait qu'un Canadien sur cinq ne peut pas se permettre de payer les médicaments prescrits par son médecin. La pandémie de la COVID-19 nous a montré toutes les lacunes de notre système de santé. Des millions de Canadiennes et de Canadiens ont perdu leur emploi et ont du mal à joindre les deux bouts. Selon un récent sondage mené par l'Institut Angus Reid, près de 9 Canadiens sur 10 sont favorables à un régime national d'assurance-médicaments tel que proposé par le projet de loi C-213. Il est clair que le système de santé canadien prend du retard. Nous avons besoin d'un régime universel d'assurance-médicaments pour que toute la population  puisse avoir accès aux médicaments dont ils ont besoin.

 

Le NPD va continuer à se battre pour la création d’un régime d’assurance-médicaments public et universel pour les Canadiens et les Canadiennes, et on a besoin de votre aide pour maintenir la pression.  Signez notre pétition en faveur d’un régime d’assurance-médicaments.

Signez la pétition – ajoutez votre nom et montrez votre soutien !